Batman Arkam City : un jeu excellent

Batman-Arkham-City-avis

Edité par Feral Interactive et développé par Warner Interactive, vous pouvez visiter le site de l’éditeur pour avoir plus d’infos, Batman : Arkham City est un jeu d’aventure – action dans lequel Batman doit de nouveau faire face à son ennemi juré, le Joker, dans un univers d’Arkham toujours plus sombre et immense.

Présentation du jeu

Batman: Arkham City est un jeu vidéo d’action-aventure se présentant comme le jeu d’infiltration sur Xbox 360, PlayStation 3, Windows et Wii U. Il fait suite à Batman : Arkham Asylum, ayant vu le jour en 2009.

L’histoire a été créée par Paul Dini, qui a aussi mis en scène la série Batman de 1992 et DC Comics. Le scénario se déroule environ un an et six mois après la révolte de l’asile d’Arkham. Quincy Sharp, qui était l’ancien directeur de l’asile d’Arkham, s’est vanté d’avoir attrapé le Joker, et a profité de sa réputation pour se faire élire maire de Gotham. Etant donné que l’asile d’Arkham et le pénitencier de Blackgate ne correspondent plus aux normes, Sharp rachète une grande partie des bas quartiers de la ville et fournit des armes aux mercenaires pour former le groupe Tyger et créer Arkham City. Il s’agit d’une ville close où tous les criminels de Gotham ont la possibilité de vivre librement, mais ils ne sont pas capables de s’évader.

De nombreux personnages prennent part dans de jeu. Tels sont Hugo Strange, qui est engagé pour surveiller la ville, et a enfermé Batman en prison tout en connaissant son identité ainsi que Bruce Wayne, mais ce dernier agit en tant qu’identité civile. Il y a également Catwoman, qui a pénétré dans la ville.

Le joker, ayant pris conscience qu’il pourra mourir suite à son injection de Titan, veut chercher un remède et a profité de cela pour semer le trouble à Arkham City. Sans compter les autres créatures qui se feront plaisir pour ralentir vos quêtes.

Système du jeu

Batman se différencie des autres jeux par son mode de gameplay Freeflow offrant la possibilité de donner des coups étendus simplement en pressant un bouton de la manette. De nombreux gadgets sont utilisés durant les missions comme le célèbre Batarang, qui est utilisé pour dévier ou éradiquer les sbires de même que pour « frapper » les points d’interrogation de l’homme-mystère. On y trouve également le Batarang télécommandé qui est un modèle de Batarang pouvant être manié une fois lancé. C’est une nouveauté dans Arkham City, puisqu’on peut l’accélérer, le freiner, lui commander de faire demi-tour instantanément et aussi le charger en électricité afin de surcharger les boîtes à fusibles. Il existe également le Batarang sonique pour piéger les ennemis et de les assommer, le bat-griffe pour tirer des ennemis vers soi, la tyrolienne pour se déplacer horizontalement avec un câble, la balle fumigène, la charge électrique à distance (CED), le séquenceur cryptographique, le coup de givre, le brouilleur, le gel explosif ou les grenades givrantes. C’est tellement amusant de pouvoir manier de nombreuses choses.

De multiples autres quêtes annexes permettent d’explorer la ville en détails, ce qui ne fait que rendre le jeu plus agréable.

Et pourquoi pas se détendre sur cette application aussi ?

Batman-Arkham-City-test