Skylanders Imaginators : présentation du jeu

Skylanders-Imaginators

Lancé en octobre 2016, Skylanders Imaginators fait suite à toute une série développée par Activision et rivalise avec ce jeu. Dans ce nouveau volet de la saga Skylanders, le joueur aura la possibilité de créer ses propres Skylanders tout le long de la partie. Pour ce faire, il devra choisir parmi une large gamme de panel ainsi que plusieurs éléments comme la tête, la taille, les yeux, la voix, les membres ou encore la musique et le nom. De nouvelles figurines sont aussi au programme dans Skylanders Imaginators dont les Seinsei ou encore les Cristaux de création qui permettent au joueur de sauvegarder les Skylanders qu’il a créé à son image. Le jeu est disponible sur PS3, Wii U ainsi que la plupart de tous les autres systèmes existant.

Skylanders Imaginators : l’histoire

Dans l’univers où évoluent les Skylands, le petit chauve Kaos sera toujours considéré comme un élément perturbateur. Mais un beau jour, le vilain petit bonhomme découvre un mystérieux moyen de créer de nouvelles espèces très spéciales. Les Doomlanders comme il les surnomme, sont de drôles de créatures qui vont avoir pour mission de bousculer le quotidien des Skylanders. Vous les verrez beaucoup dans ce jeu car ils occuperont le rôle de boss durant les dix chapitres qui composent le scénario. La plupart du temps, ils apparaîtront vers la fin d’un niveau où aura lieu un gros combat. Jusque là tout paraît très simple. Mais les choses se compliqueront davantage quand vous vous apercevrez que ces créatures servent d’illustration pour chacune des dix nouvelles classes de combats disponibles sur le jeu pour créer son propre Skylanders. Et malheureusement, les Doomlanders ne sont pas ce qu’il y a de plus jolis à voir comme créatures insolites.

Jouer à Skylanders Imaginators

Petit bémol sur la durée de vie qui est nettement plus courte sur Skylanders Imaginators. En effet, il vous suffira d’une bonne petite dizaine d’heures pour terminer toute la partie. Heureusement, le développeur a pensé à parsemer le jeu de plusieurs défis, mini jeux et autres missions supplémentaires. Une aubaine pour les joueurs qui veulent profiter de quelques autres dizaines d’heures sur le jeu. Outre le fond, Skylanders Imaginators arbore aussi un aspect très rigolo qui peut plaire. Des situations les plus insolites aux dialogues traduits merveilleusement bien en français jusqu’aux nombreuses maladresses de Kaos, c’est le fou rire assuré jusqu’à la fin de la partie. Et puis, il y a aussi le bonheur de retrouver les Skylanders classiques des épisodes précédents dans un nouveau monde. Entre autres le sympathique Eruptor et ses bêtises, le dragon malin Spyro, Stealth Elf la malicieuse ou encore Pop Fizz l’éternel fêtard qui carbure exclusivement aux substances chimiques. Et bien sûre, au milieu de tout ce beau monde, on retrouve aussi Super Kaos, sa perruque bleue sur la tête, sa tenue exceptionnelle et sa voix dopée aux hormones. Ce petit personnage qui est sensé être le méchant de l’histoire vous promet des fous rires à vous en donner mal au ventre. Mais que cela ne vous empêche pas de l’éliminer  pour connaître la fin de l’histoire.

Skylanders-Imaginators-test